Politique : Maïkoul Zodi n’est plus le bienvenu en France

(Échos du Niger 24 oct)Après la militante panafricaine d’origine camerounaise Nathalie Yamb , c’est autour de l’activiste nigérien Maïkoul Zodi d’être déclaré persona non grata en France. Le jeudi 20 octobre, la France a décidé d’annuler le visa de circulation sur son territoire dont bénéficiait le militant nigérien.

« l’ambassade de France m’a envoyé tout à l’heure un courrier par email pour me notifier l’annulation de mon visa. J’irai à l’ambassade pour leur demander les raisons », a déclaré à l’AFP Maïkoul Zodi.

Coordinateur au Niger du mouvement Tournons la Page (TLP) Maïkoul Zodi est une figure importante de la société civile. Il s’est fait connaître par ses actions contre la présence des bases militaires occidentales, notamment françaises au Niger. « Nous avons besoin de la coopération française. Mais nous ne voulons pas que la France joue un rôle paternaliste au Sahel » a-t-il déclaré dans un entretien avec l’AFP.

Du côté de l’ambassade de France, on se défend. « Il convient de rappeler qu’un visa de circulation n’est pas un droit et qu’il est accordé généralement à des personnes qui sont amenées à se rendre souvent en France pour des raisons professionnelles, ce qui n’est pas le cas de M. Zodi », a précisé à l’AFP Sylvain Itté, ambassadeur de France au Niger. Il a ajouté qu’il ne s’agissait pas d’une interdiction de séjour et que Maïkoul Zodi pouvait faire la demande d’un autre type de visa.

Le mouvement Tournons la Page a organisé des manifestations à Niamey pour demander le départ des forces militaires françaises. « Au fil du temps, ces forces sont devenues illégitimes parce qu’après dix ans d’existence, la situation ne fait qu’empirer », a également déclaré l’activiste aux correspondants de l’AFP.

Rappelons que c’est au mois d’avril dernier que le Parlement nigérien a voté en faveur d’un texte autorisant le déploiement sur le territoire des forces étrangères, dont les forces françaises pour combattre les djihadistes.

A noter que Zodi est lauréat du Prix des Droits Humains de la République de France. Il avait recu sa dinstinction en décembre 2018 à Paris.

Mawulolo Ahlijah

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :