Baccalauréat 2022 : Annulation de l’épreuve de français dans plusieurs séries techniques et professionnelles !

(Les Échos du Niger 20 juillet)Pendant que certaines séries sont en train de composer leurs dernières épreuves aujourd’hui, on apprend ce matin, l’annulation de l’épreuve de français dans plusieurs séries techniques et professionnelles aux examens de la session 2022 du baccalauréat au Niger. Cette décision d’annulation partielle concerne certains jurys des régions de Maradi, Diffa et Niamey.

Selon les informations, recueillies auprès de l’office du baccalauréat, des équivalences et des examens et concours du supérieur (OBEECS), ce sont pour l’instant les séries F1, F2, F3, G1, G2 et G3 pour le Baccalauréat Technique et la comptabilité pour le Baccalauréat professionnel qui reprendront la composition de français. Les raisons de ce report sont liées à une erreur constatée dans l’élaboration du calendrier des examens.

La même épreuve de français a été composée à des jours différents selon les jurys, ce qui constitue de facto, une rupture d’égalité et laisse craindre une possibilité de fuite. Ce matin nous avons interrogé le Pr Tarno Mamane président du Jury Maradi 16 concerné par ce report, pour lui cette annulation traduit une mauvaise préparation des examens du Baccalauréat, il mentionne que « ce n’est pas une fraude régulière, c’est une fraude due à l’impréparation ou la mauvaise préparation du Baccalauréat ». Il ajoute aussi que « en principe, s’il y’a des filières ou des sections qui doivent composer dans une même matière, on doit coordonner….on peut pas permettre à une section ou à un jury d’ouvrir alors que c’est la même épreuve pour les autres, donc c’est au niveau même organisationnel ». Le DG de l’OBEECS a dans une note adressée aux présidents des jurys et/ou centres concernés, précisé que cette épreuve sera reprise dans la matinée. Le Pr tarno indique que ces genres d’ irrégularités « ne sont pas du fait des candidats mais de l’office même du Baccalauréat ». Il a dénoncé par ailleurs le problème de disponibilité des matières d’œuvres et beaucoup d’autres problèmes qui perturbent selon ses dires le bon déroulement des examens en particuliers dans son centre. Lancés le lundi dernier au centre N°11 sis au lycée Issa Korombé de Niamey par le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, ces examens nationaux s’étaleront sur une durée d’au moins deux semaines. Et ce sont quelques 86.830 candidats qui composent le baccalauréat cette année au Niger.

Amma Moussa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :