Défense-Sécurité: sortie de la première promotion des diplômés de l’École militaire supérieure

Après huit mois de stage professionnel à l’École Militaire supérieure, ils réintègrent à nouveau leurs différents corps pour y servir. La cérémonie de sortie des 26 officiers de la première promotion de ladite école avec remise de diplôme a eu lieu le mercredi 15 juin 2022 à Niamey en présence du ministre de la Défense Nationale, Alkassoum Indattou et d’autres gradés des Forces de défense et de sécurité

Ils sont au total 26 officiers issus de différents corps (2 officiers de la Gendarmerie Nationale, 2 officiers de la Garde Nationale du Niger et 22 officiers des Forces Armées Nigériennes) à boucler huit mois de renforcement de capacités afin de continuer de servir dignement et avec professionnalisme dans les Forces de défense et de sécurité au Niger. Après ce prestigieux parcours, ils ont reçu leur attestation des mains du ministre de la Défense nationale devant les collègues, parents, amis et responsables. Ce renforcement de capacité qui intervient dans un contexte sécuritaire difficile en raison de la multiplication des attaques terroristes est d’une grande utilité. « L’analyse du contexte sécuritaire régional fait apparaître notre pays comme une digue contre l’avancée du terrorisme dans la sous-région », clarifie Alkassoum Indattou, ministre de la Défense Nationale. Pour ce qui est du contenu de la formation, Colonel Abdoul Razak Ben Ibrahim, Commandant de l’École Militaire Supérieure (EMS) explique que « les récipiendaires ont été initiés aux techniques d’État-major, au commandement des bataillons et pour le travail en état-major national ou multinational, d’armées ou interarmées et interalliés en lien avec le contexte du Niger ». C’est donc bien là, les ambitions de l’Etat qui a créé ladite école. Au fait, « cette École constitue l’expression de notre engagement de nous doter de tous les instruments dont nous avons besoin pour assurer la sécurité de notre pays (…) je suis par conséquent confiant quant à la qualité de la formation qui sera assurée dans cette École ainsi que du produit qui en sortira », précisait déjà à la rentrée d’Octobre 2021, le Chef de l’État, Chef suprême des Armées, Mohamed BAZOUM. C’est ainsi un rêve qui est devenu réalité avec cette sortie officielle de la première promotion. Mais pas sans l’accompagnement de cadres civils et militaires qui ont accepté de partager leurs connaissances avec les lauréats de cette première promotion. « La réussite de ce Cours État-major, impulsée par la hiérarchie militaire qui a mis tous les moyens en œuvre pour son bon déroulement est aussi imputable à la disponibilité et à la résolution des cadres militaires et civils sans lesquels les objectifs de cette formation n’auraient pas été atteints », a témoigné plein de reconnaissance, le commandant de l’EMS. Il a souligné que la formation s’est déroulée sur un catalogue adapté au contexte national, raison de plus pour les nouveaux diplômés d’être davantage fiers des notions reçues. Ces notions, complètent-t-il, doit se traduire dans leurs interventions et prises de décisions qui, a-t-il noté, « se situent à l’échelon tactique dédié à l’action, sous la conduite de l’opération, l’organisation stratégique et l’ensemble, sous le commandement du Politique ». Le ministre de la Défense nationale, Alkassoum Indattou, c’est lui félicité de ce nouvel atout humain avant d’exprimer les gratitudes de l’Etat à toute l’équipe d’encadrement de l’EMS des Forces Armées Nigériennes avec les félicitations du Chef de l’État, Chef suprême des armées. Les efforts se poursuivront a ajouté le ministre qui a promis que « l’État du Niger continuera son investissement pour accroitre d’une part les capacités d’accueil de cette jeune et prestigieuse école mais aussi et surtout finaliser sa montée en puissance ». Il a pour finir, reconnu le patriotisme des Forces de Défense et de Sécurité dans la lutte contre les mouvements terroristes et le radicalisme. C’est bien le cas sur cinq différents fronts où elles combattent avec abnégation et professionnalisme, l’ennemi.

Oslo Chester WANOU 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :