Éliminatoires de la CAN 2023: Deux sortis, deux matchs nuls pour le Mena du Niger

Deux sortis, deux matchs nuls pour le Mena du Niger L’équipe nationale de football du Niger, le Mena a joué la 1ère et la 2è journée de sa qualification pour la Coupe d’Afrique de 2023 en Côte-d’Ivoire. Le onze national pour l’heure assume, avec deux matchs nul pour deux sorties.

(Les Échos du Niger 10 juin)Lentement mais sûrement, le Mena du Niger se fraie un chemin pour être au rendez-vous continental du football africain en 2023 en Côte-d’Ivoire. Pour sa sortie des premières et deuxièmes journées qui l’a opposée respectivement à Cotonou le 04 juin à la Tanzanie puis le 08 l’Ouganda à Kampala, les poulains de Jean Michel Cavalli ont réuni à conserver le nul. Lors de la première journée qui a opposé le 11 national aux Taifa Stars, le Mena a laissé à la première mi-temps, l’avantage à l’équipe tanzanienne. Il aura fallu attendre la deuxième partie de jeu pour voir l’équipe nigérienne prendre sa revanche et rétablir la parité. Un service minimum, qui reste cependant favorable au Mena sachant qu’à Blida, les Fennecs d’Algérie se sont offert les Cranes de l’équipe ougandaise de football qu’ils ont tondues. Révoltés, « The Crane » de l’Ouganda a voulu prendre sa revanche lors des deuxièmes journées sur Le Mena qui lui, non plus, ne s’est laissé faire. En profitant du relâchement d’avant la mi-temps, les Ougandais ont surpris Le Mena sur une frappe cadrée de Milton Karize, en ouvrant les hostilités ad extremis ; 44è minute de jeu. Du retour des vestiaires, Le 11 national nigérien va redoubler d’ardeur et multiplier les assauts. Ils paieront à la 67ème minute de jeu avec une réalisation signée Amadou Sabo dans la surface de réparation des Cranes. La partie restera tendue avec de belles initiatives qui n’ont été cependant concluantes. Le Mena assure donc et dans l’espoir, le public sportif nigérien attend le meilleur avec une troisième sortie pour laquelle, il espère le Niger prendre l’avantage avec victoire en vue de renforcer sa position. Mais en attendant, pour le sélectionneur du Mena, Jean Michel Cavalli, c’est une fierté et une satisfaction. «Nous avons beaucoup de fierté aujourd’hui parce que nous avions disputé deux matchs sans en perdre un seul. Nous avons beaucoup de fierté aussi parce que nous avions été battus en première mi-temps par les deux équipes qui ont ouvert le score, mais nous sommes toujours arrivés à revenir au score. On devrait gagner le match d’aujourd’hui, mais malheureusement, on n’a pas su scorer. Il nous a manqué très peu de chose. Il nous a manqué le geste final à la 90ème et à la 95ème minute de jeu ; si on marquait, on gagnait ce match» a-t-il déclaré. Il n’a non plus perdu de vue l’objectif. Dès lors, il a promis que l’équipe poursuivra sur cette lancée avec courage, abnégation dans la stratégie afin de ne pas de faire compter le rendez-vous footballistique continental de 2023 en Afrique. Pour l’heure en tout cas, Le Mena tient le parie et la 34e édition de la Coupe d’Afrique des nations de football ne sera pas sans lui si le cap venait à être maintenu.

Oslo Chester WANOU

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :